h1

Je T cherchée (28)

avril 14, 2011

Leurs cris, absorbés dans le tapage ambiant, couvrirent nos suppliques : nous ne voulions que traverser la rue et non pas leur prendre leur place chèrement gagnée. L’homme avait le visage convulsionné et nous houspillait sans retenue. La femme, sûre de son bon droit et de sa masse dissuasive, avançait une poitrine monumentale en argument de choc. Inflexible, elle finit par bousculer rudement Sonia, prenant pour une provocation le regard qu’elle venait de me lancer pour m’inciter à contourner le problème. À bout de force Sonia s’écroula. Je ne pus que ralentir sa chute. Un pompier, posté en surveillance tout près de nous, intervint rapidement.

Quelques jours plus tard, les analyses révélaient la terrible et silencieuse avancée d’un cancer non opérable. Sonia était condamnée et n’avait plus que quelques mois à vivre, un an tout au plus…

Je refusais d’y croire.

•••

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :