h1

A comme…

mars 14, 2011

Avance !

Raymonde appréhende. C’est chaque fois pareil quand elle prend la voiture pour aller voir son fils, à une trentaine de kilomètres. Avant, Louis la conduisait. Mais, depuis le décès de son époux, elle a du se remettre au volant. Il faut bien qu’elle y aille. Qui d’autre sinon ?…

Alors, elle se fait une raison. Elle ferme la maison et met la clé sous le pot de fleurs à côté de la porte d’entrée. C’est une habitude qu’ils avaient prise avec Louis, quand leur fils débarquait n’importe quand, sans prévenir. Comme ça, même s’ils étaient partis, en course, au bois ou en visite, leur fils pouvait toujours rentrer au chaud. Elle place son sac à main sur la banquette arrière et elle l’attache avec la ceinture. Elle avait d’abord pris l’habitude de le mettre sur le siège du passager avant. Mais, aujourd’hui, une fois assise, elle ne peut plus l’attraper. Elle a vieilli trop vite. À l’arrière, elle doit aussi descendre de voiture pour le récupérer, mais elle n’est pas obligée de faire le tour…

Quand elle est sûre qu’elle n’a rien oublié, elle s’installe sur le siège fatigué de la vieille 404. Elle n’a jamais été bien grande alors elle a posé un gros coussin pour mieux voir la route au-dessus du tableau de bord. Mais, du coup, elle a parfois un peu de mal à atteindre les pédales. Avec Louis, ils avaient décidé de changer de véhicule parce que c’est bien difficile à manœuvrer une 404. Et quand il fallait faire des créneaux, avec son arthrose, Louis ne se sentait plus tellement de la conduire. Alors, ils avaient acheté une 206 bleu métallisé. Elle était plus petite et plus maniable. Et la vieille, ils l’avaient donnée à leur fils puisqu’il n’avait pas de voiture et qu’il leur empruntait souvent. Mais c’est la 206 qui plaisait bien à leur fils. Elle pouvait rouler beaucoup plus vite…

Pour démarrer, elle a de plus en plus de mal quand elle tourne la clé. Il faudra sûrement qu’elle fasse bientôt changer la batterie. Après quelques essais, la 404 ronronne. C’est quand même une bonne voiture, malgré qu’elle soit vraiment grosse. Raymonde met systématiquement son clignotant quand elle déboîte. Et puis, elle va son petit train. D’abord, c’est assez facile. Sortir du village, ça ne lui fait pas peur. Même rouler sur la grande route, maintenant, avec l’habitude, ça ne lui déplait pas. Bien sûr, elle n’atteint jamais les 90. Les autres voitures la doublent, parfois en klaxonnant, mais ça n’est rien. Non. Ce qui l’effraie, c’est l’arrivée dans la grande ville, avec tous ces ronds-points qu’elle a du mal à traverser. Là, c’est beaucoup plus compliqué. Il faut prendre son élan, bien calculer le moment d’y entrer. Et, avec tous les gens pressés qui circulent en ville, elle se fait souvent crier dessus, malmener, insulter. La dernière fois, elle a eu très peur. Derrière elle, était arrivée une camionnette de livraison qui l’avait carrément poussée pour l’obliger à avancer alors qu’il y avait une moto qui approchait…

Cette fois, le conducteur qui la colle à l’entrée du rond-point semble très jeune. Elle voit bien, dans le rétroviseur, qu’il est très agacé. Il ronchonne et tempête. Il passe la tête par la vitre et crie : « Avance ! »

Mais Raymonde hésite. Elle ne croit pas qu’elle aura le temps de lancer la 404 avant un autre véhicule qui s’est déjà engagé. « Mais avance ! », insiste rageusement le nouveau conducteur. Il fait alors ronfler son moteur et sa voiture grimpe sur le terre-plein, dépasse Raymonde et s’envole au milieu du rond-point dans un crissement de pneus et un nuage de poussières noires. L’autre véhicule pile et klaxonne. Raymonde se cramponne au volant. Elle a calé. Au procès de son fils, c’est exactement comme ça que l’avocat avait raconté que l’accident s’était déroulé… Sauf qu’il pleuvait. Le père de famille n’a pas pu éviter le choc avec la 206 qui les a pris sur le côté. Ils sont morts tous les cinq. Le fils de Raymonde, lui, n’a pas été blessé. Il en a pris pour quinze ans…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :