h1

Théâïkus ou improésie sacrilège

janvier 17, 2011

Pour tous

Installer un paravent permettant au comédien de se cacher. Le maître de jeu désigne un comédien qui doit exécuter une improvisation d’environ 1mn organisée selon ce schéma : 15 secondes de mime devant les spectateurs,  30  derrière le paravent vocalement, 15 en mime  de nouveau à découvert. L’improvisation doit prendre un ton poétique et avoir un sens.

Exemple : 1- Le comédien berce un enfant ; 2- Derrière le paravent, le comédien est parent d’élève qui couve son enfant face à l’enseignant de son enfant ; 3- Le comédien souffre de voir partir son enfant.

oOo

Objectifs de l’exercice : Développer son sens du mime. Intégrer de la poésie dans une improvisation. Combiner une partie vocale de l’improvisation à deux parties visuelles.

Publicités

One comment

  1. on imagine fort bien les jeux posibles



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :