h1

Je T cherchée (25)

décembre 30, 2010

D’ordinaire, je ne me lie pas rapidement. Et, étant d’un caractère plutôt vieille France, j’ai beaucoup de mal à abandonner le vouvoiement. Mais, le jour même, nous en étions déjà à tu et à toi, et une semaine après, nous étions irrémédiablement complices. Nous allions au cinéma, voir des expositions, visiter des musées, de temps en temps prendre un thé. Pas une semaine ne s’écoulait sans que nous passions un après-midi entier à bavarder. Plus de vingt ans nous séparaient, pourtant nous ne manquions jamais de sujets de conversation et tout nous rapprochait : nos passions, nos divertissements, nos attaches et nos protestations politiques, notre intérêt pour l’écologie et nos préoccupations pour l’environnement…

J’appris très rapidement à connaître sa petite famille. Stéphane, son mari, qu’elle avait rencontré chez des amis communs, travaillait dans l’horticulture. Zoé avec qui j’avais fait connaissance, entre deux pelotes de laine, était leur dernier enfant, un petit tardillon, un « maintenant-ou-jamais » ; elle avait une grande sœur de dix ans, Zélia, et un grand frère de sept ans, Zach. Sonia expliquait, en riant, que Stéphane et elle avaient été des inconditionnels du « Renard Masqué ».

Sonia aimait être maman.

•••

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :