h1

RamDam : le retour !!!

avril 16, 2010

La troupe de théâtre amateur, RamDam,  présente son nouveau spectacle :

RamDam imprime à l’Ouest !


14, 15, 21, 28 et 29 mai 2010,

salle polyvalente, à 20h30


Entrée : 6€, tarif réduit (12 à 25 ans): 2€, gratuit pour les moins de 12 ans.

Au programme, 5 pièces et des sketches sur 5 soirées

Vendredi 14 mai :
– groupes enfants
“Le retour des frères Bastone” de C. Kerbel
“Le petit tipi dans la vallée” de Charlène Romilly et Jérémy Beaudoin
– adultes
“Presse qui brouille” de C. Kerbel

Samedi 15 :
groupes ados
“Pass’âge” de C. Kerbel
“7 à la douzaine” de Sonia Fradin
– adultes
“Presse qui brouille” de C. Kerbel

Vendredi 21 :
– Troupes de Marcilly et Vienne
Sketches divers
– adultes
“Presse qui brouille” de C. Kerbel

Vendredi 28 :
– groupes ados
“Pass’âge” de C. Kerbel
“7 à la douzaine” de Sonia Fradin
– adultes
“Presse qui brouille” de C. Kerbel

Samedi 29 :
– groupes enfants
“Le retour des frères Bastone” de C. Kerbel
“Le petit tipi dans la vallée” de Charlène Romilly et Jérémy Beaudoin
– adultes
“Presse qui brouille” de C. Kerbel


oOo

Résumés des pièces :

“Le retour des frères Bastone” : Les frères Bastone, sortant de prison, comptent bien rattraper le temps perdu au nez et à la barbe du shérif, mais Lucie Luc veille !
“Le petit tipi dans la vallée” : Sur le tournage d’un western, les acteurs en font voir de toutes les couleurs au metteur en scène, qui ne peut pas plus compter sur son étourdie d’assistante.

“Pass’âge” : Léna a décidé de recevoir quelques amis ; la soirée tourne pourtant court quand ses parents rentrent plus tôt que prévu…
“7 à la douzaine” : Collocation clandestine ou comment passer inaperçues à 7 dans un appartement sans éveiller les soupçons du voisinage ? C’est le pari de Charlotte qui compte bien arrondir ses fins de mois en sous-louant l’appartement de sa tante partie en croisière pour un an.

“Presse qui brouille” : Petit patron de presse d’une gazette locale qu’il a créée il y a trente ans, Jacques Muca est marié à madame le maire. Afin de nourrir ses colonnes, il la fait activement surveiller et révèle, souvent trop tôt, des projets parfois interprétés pour augmenter les ventes. Mais la situation financière de « La Critique du Val » est au plus bas et nécessite un rapide regain d’intérêt des lecteurs. Aussi, il a loué les services d’un voyou peu recommandable pour opérer une action d’éclat et éviter ainsi le rachat du journal par un entrepreneur local. Sera t’il prêt à tout, malgré les menaces de sa femme qui ne supporte plus ses excès et les conseils de son fils, jeune journaliste enthousiaste?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :