h1

Algue et poissons

février 4, 2010

Pour tous

Les comédiens se placent par 2, l’un devant l’autre.

Le comédien qui est devant ferme les yeux et devient une algue (plus en terme de ressenti qu’en mime). Pour créer l’ambiance, le meneur de jeu peut décrire la profondeur de l’eau, les couleurs, la température, ou même faire écouter une musique évocant les fonds marins. Les pieds bien ancrés, l’algue se laisse bercer par l’eau.

Le second comédien, placé derrière et toujours guidé par la voix du meneur de jeu, va de sa main frôler puis toucher avec plus d’insistance l’algue, simulant le passage de petits et gros poissons. Le contact, s’il peut être ferme, doit resté doux comme freiné par la résistance de l’eau. L’algue, très souple, réagit au passage des poissons (ne pas bloquer le bassin ; les pieds ne bougent pas, a priori, mais interdiction absolue).

Le « voyage » doit durer au moins quelques minutes. Il est très important de prendre son temps. La mer peut également changer, être plus ou moins calme, agitée ou violente.

Puis, les poissons se raréfient, l’algue s’immobilise progressivement, avant de reprendre contact avec le réel et de redevenir une personne. Inversez les rôles.

oOo

Cet exercice peut être pratiqué aussi bien en début de séance comme ouverture corporelle qu’en fin de séance comme relaxation .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :